Au moment où j'écris, les calendriers de l'avent ne sont pas encore en place...

Si j'avais écouté les enfants, on aurait commencé le 1er novembre ! Mais Noël n'a que plus de saveur si on lui prépare une belle attente... il ne faut pas banaliser la magie de Noël ! Au moins pour la sapin j'ai un argument choc: si on en prend un trop tôt on a un arbre plus très beau pour le jour de Noël ! Et ça les enfants le comprennent très bien !

Ysandre est déjà à fond dans Noël depuis le 1er novembre, on a commencé l'attente en douceur en sortant des cahiers de jeux et d'autocollants. On a cogité sur la liste de Noël, la lettre pour le concours de lettres au Père Noël de notre ville... Moi j'ai fait un tour chez le grand suédois qui propose des choses très sympas cette année (mais j'ai tenté de rester raisonnable!), on a regardé ce qu'il y avait dans d'autres magasins et à la demande d'Ysandre on va mieux décorer les fenêtres.... On a ressorti les livres de Noël, commencer à regarder leurs magazines ...

Mercredi Ysandre a participé à un atelier à la biblio : faire son sapin de récup...

Finalement, on a fait de façon moins formelle ce que propose un calendrier de l'avent :  on a patienter ! Là on a patienté pour mettre les 1éres décos... Et cette année, j'ai trouvait qu'on si prenait assez tôt... mais pour le moment, j'en suis contente car c'est un savoureux moment de partage avec les enfants : on discute, on échange des idées ... et même quand on devient un grand ça marche encore car je discute déco et repas de Noël avec ma p'tite maman !

Finalement, l'avent c'est un peu la dernière ligne droite ... 11 mois d'attente ... et là il reste quoi ? 24 jours ! Alors savourons, profitons ...

Ici je vais vous proposer 24 de mes petits bonheur de Noël...

Bonheur n°1

clementines- noel

l'odeur des clémentines

le petit bonheur à la portée de tout le monde !

Petite, il y avait l'arbre de Noël au travail de mon père. Il y avait un spectacle, la remise des cadeaux et ensuite un goûter. Il était servi dans un grand réfectoire et les nombreuses tables étaient chargées de douceurs. Il y avait aussi des croissants, des pains au chocolat et des clémentines ! Pendant le goûter on a allait chacun notre tour prendre la pose avec le père Noël... Et oui il y avait du bruit, mais un bruit de joyeux bavardages... L'air embaumait le chocolat chaud et les clémentines... moi qui déteste les mélanges chocolat/agrumes, là il enchante mes narines me replongeant en enfance. Et que reste-t-il à la fin ? L'odeur des clémentines sur les doigts... Quand on déshabille sa clémentine, elle nous chatouille les doigts avec son zeste arroseur nous laissant cette odeur tenace qui vient nous parler du moment doré des fêtes.